|
contact@ecurievaldagout.fr
ECURIE VAL D'AGOUT
36ème Rallye Val d’Agout 29&30 Avril 2017

Val d'Agout - Essais concluants pour Berfa

Venu en voisin, Jordan Berfa - navigué par sa mère Nathalie - n’a pas fait de détail pour s'imposer largement dans ce national toujours relevé et animé. Son but premier était de bien préparer l’Antibes et, hormis une crevaison samedi soir, il mena les opérations, testant différents pneumatiques et réglages sur son efficace Hyundai i20.
Da Cunha aurait pu devenir son dauphin, mais une faute dans l’ES 2 ruina ses espoirs. L’Aveyronnais continuait par respect vis-à-vis des organisateurs et des spectateurs, et signait d’excellents chronos dans chacun des trois passages de l’ES de Jaladieu, monument de 25 km.
La 1re étape fut marquée par le retrait de immédiat de Besson (Clio 3RS), puis de Turco (206 Super 1600), Cardenas (306 Maxi) et Lechartier (BMW Compact) ; dimanche, c’était au tour de Chivaydel (Ford Fiesta R5) : tous pouvaient envisager le Top 5 final. Les frères Sichi, vainqueurs ici même l’an dernier, prenaient ainsi la médaille d’argent devant Lobry. Jolie prestation du rare Wagner en Groupe N .
J. Teitgen
Classement : 1. J. & N. Berfa (Hyundai i20) 1h16’01’’(1er Gr. R), 2. C. & J. Sichi (Peugeot 207 S2000) à 1’53’’(1er Gr. A), 3. Lobry-Martino (Mitsubishi Lancer Evo 10) à 2’30’’, 4. Benne-Gay (DS3) à 2’52’’, 5. Wagner- Fouqueux (Subaru Impreza WRX) à 3’44 (1er Gr. N/FN), 6. Rouillard-Delpech (DS3) à 5’15’’, 7. A. & C. Hommeau (Renault Clio RS) à 5’20’’(1er Gr. F2000), 8. Costes-Delmas (208) à 6’50’’, 9. Keskic-Seguin (Clio 3RS) à 7’20’’, 10. Vaissière-Roméro (Clio Ragnotti), … 16. Rizo-Tempier (BMW 135i) à 9’00 (1er Gr. GT), etc.
 

Belle 3e place pour Michaël Lobry au Val d'Agout

Michaël Lobry, ici lors du rallye de Marcillac, a pris une belle troisième place au rallye du Val d'Agout.
Pour sa première participation au Rallye national du Val d'Agout à Brassac dans le Tarn, le pilote cadurcien a pris une belle troisième place au classement général. Malgré un énorme plateau au départ de cette 36e édition avec notamment la présence de Jordan Berfa (ancien pilote officiel Peugeot), Christophe Sichi (vainqueur en 2016) Jean-Michel Da Cunha (qui a inscrit à plusieurs reprises cette épreuve à son palmarès) ou encore Jean-Laurent Chivaydel (qui a terminé sur le podium en 2016), Michaël Lobry, qui ambitionnait de terminer «le plus près possible des meilleurs», a su parfaitement tirer son épingle du jeu en se hissant sur la troisième marche du podium au terme des sept spéciales et des 127 kilomètres chronométrés. «Je suis très content de cette troisième place. On a fait une belle course. En plus je ne connaissais pas le parcours, je découvrais ce rallye auquel je participais pour la première fois, je suis vraiment très content d'autant que c'est mon deuxième podium d'affilée après celui du rallye du Frontonnais.» explique Michaël Lobry.
Troisième du classement général à l'issue de la deuxième spéciale du rallye, Michaël Lobry, sur sa Mitsubishi Lancer Évolution 10, a ensuite fait preuve d'une remarquable régularité tout au long de l'épreuve pour se classer à une belle troisième place derrière Christophe Sichi, deuxième et Jordan Berfa, vainqueur de ce 36e Rallye du Val d'Agout. «Après la deuxième spéciale, je me retrouve troisième au classement général et ensuite on a été très régulier. On n'a pas fait d'erreur, la voiture a super bien marché et on a fait ce qu'il fallait pour conserver cette troisième place.»
Prochain rendez-vous pour le pilote cadurcien, le Rallye du Quercy les 13 et 14 mai.
 

1re victoire pour Berfa au Rallye Val d'Agout

Le podium final, un première pour Berfa, une dernière pour Sichi.
Fils et petit-fils de pilotes de rallye, Jordan Berfa était programmé pour, un jour, remporter sa première course, c'est chose faite avec sa victoire dimanche au rallye Val d'Agout. Avec sa maman en guise de copilote et toute sa famille derrière lui, il peut être fier du chemin parcouru. Agé de seulement 22 ans, le mazamétain et quasi régional de l'étape, il connaît bien ces routes qu'il a pu reconnaître souvent avec son père ou son grand-père, sa classe et sa voiture ont fait le reste. Sur la deuxième marche du podium, on retrouve Christophe et Jérôme Sichi, vainqueurs l'an passé mais qui n'ont rien pu faire face au turbo de la Hyundai R5 de Berfa. Les deux frères avaient encore une fois toute leur tribu aveyronnaise derrière eux, à l'arrivée ils ont remercié tous leur supporteurs, félicité les organisateurs pour cette belle épreuve, ses routes et son ambiance et avoué au micro que c'était sans doute leur denier rallye val d'Agout en ayant une pensée pour leur papa disparu récemment. C'est Michaël Lobry et Mélinda Martino qui complètent le podium. Du côté des locaux de l'Ecurie Val d'Agout, Bastien Cabrol l'emporte devant le couple Petiot et l'équipage Berger. Le président Bénazech félicitait bien sûr tous les concurrents et pouvait exulter une fois les 7 spéciales terminées. Cette cuvée du rallye val d'Agout est en effet une totale réussite, «on attendait 80 voitures, on a eu 114 engagés !» Le soleil était au rendez-vous et le public aussi, le président remerciait la centaine de bénévoles qui se sont mobilisés depuis plusieurs jours, les officiels et Alain Marie président de l'ASA des vignobles tarnais. Le maire de Brassac excusait Jean-Marie Fabre et accueillait le député Philippe Folliot, tous deux abondaient dans le même sens pour rendre hommage à cette organisation sans faille qui offre chaque année un superbe spectacle aux fans de rallye. Rendez-vous en 2018 pour le 37e Rallye Val d'Agout.
 

un beau plateau est annoncé ce week-end

Christophe et Jérôme Sichi remetttent leur titre en jeu sur les routes brassagaises
Da Cunha quadruple vainqueur sur 208 T16, Berfa sur Hyundai I20 R5, Lobry sur Mitsubishi Evo 10, champion de France des rallyes 2e division, Chivaydel sur Ford Fiesta R5, Espinasse sur Ford Fiesta S2000 ou les Sichi avec leur 207 S2000 tenants du titre… autant de noms qui sentent bon le rallye avec une grosse bagarre annoncée ! Car le Val d'Agout, c'est ce week-end, avec les premiers vrombissements de moteur dès samedi, à 8 heures, pour les vérifications techniques et administratives. Ce sera le moment d'admirer les bolides de près et à l'arrêt car, à partir de 14 h 30, ils seront lancés sur les routes. Première spéciale, celle de Baffignac avec 11 km à parcourir deux fois et un second départ sur le même parcours donné à 17 heures pour la spéciale n. 3.
Pour accéder aux zones spectateurs, on peut passer par Castelnau-de-Brassac puis Sablayrolles ou bien par Les Planquettes sur la route de Ferrières. En intercalé, il y aura les spéciales 2 et 4 sur le magnifique parcours du Viala, 15,6 km dans les sous-bois, avec des départs à 15 h 15 et 17 h 45 et quatre zones spectateurs : depuis Cambounès au col de Caunan, depuis le Rialet en direction de Bouisset, depuis Anglès vers le col de Fauredon et depuis Le Bez vers Belfort.
Le lendemain, la grande spéciale de 25 km autour de Jaladieu offrira là aussi un beau spectacle que l'on pourra également admirer depuis 4 zones spécifiques : depuis La Salvetat vers Lamontélarié, depuis Lacaune vers La Salvetat, depuis Brassac en direction de Jaladieu en passant par Lagrange ou depuis Oulès vers La Borie-Blanque. On l'aura compris, les zones réservées au public sont faites pour assurer la sécurité de tous et doivent être respectées. Du côté des régionaux de l'étape, Mégias, Cabrol, les frères Berger ou les frères Olarte et Bénazech devraient faire le spectacle et pourquoi pas se rapprocher des places d'honneur pour certains. Ce sont de toute façon plus de 110 équipages qui vont se régaler et donner du plaisir aux fans de rallye qui pourront retrouver pilotes et co-pilotes à l'arrivée à la remise des prix puis pour le repas et la soirée dansante gratuite. Réservations au 06 82 95 02 00 ou rallyevaldagout@gmal.com.
 

Rallye du Val d'Agout : la 36e édition se prépare

Les samedi 29 et dimanche 30 avril prochains, le rallye national du Val d'Agout fêtera sa 36e édition. L'épreuve emblématique brassagaise est inscrite pour la Coupe de France coefficient 3. Les engagements sont ouverts depuis le 14 mars et bon nombre d'équipages répondent déjà présents.
Derrière son président Michel Bénazech, l'écurie Val d'Agout et l'ensemble de ses bénévoles œuvrent depuis plusieurs mois pour l'organisation du rallye. Le tracé et les horaires restent inchangés cette année avec 129 km de secteurs chronométrés et 89 km de liaisons découpés en deux sections.
Au programme du samedi 29 avril, les vérifications administratives et techniques le matin puis le départ de la première étape en début d'après-midi avec deux spéciales, celle de Baffignac avec ses 11 km et celle du Viala longue de 15,3 km à parcourir deux fois.
Le parc fermé de la place Belfortès accueillera les véhicules pour la nuit, le public pourra alors admirer de près les différentes catégories d'engin.
Le lendemain, c'est la célèbre spéciale de Jaladieu qui attend les pilotes et copilotes avec ses 25 km à parcourir trois fois. Après la belle victoire des frères Sichi devant les équipages Puppo et Berfa l'an passé, la bataille promet cette année encore d'être rude et le spectacle garanti. D'autant que d'autres anciens vainqueurs se mêleront à la lutte pour la victoire.
Une belle fête en perspective pour les amoureux du rallye, surtout que cette année, grâce au calendrier bien calé, spectateurs et concurrents pourront se retrouver quelques heures de plus à l'occasion d'un repas et d'une soirée festive qui suivront la remise des prix et l'apéritif.
Le lendemain 1er-Mai, il sera temps pour tout le monde de se reposer.
Toutes les informations sur http ://www.​ecu​riev​alda​gout.​fr ou sur la page Facebook de l'événement.
 

Les frères Sichi remportent le 35e Rallye Val d'Agout

Présents au Rallye val d'Agout depuis plusieurs années, les frères Sichi de Marcillac Vallon ont toujours plaisir à retrouver son ambiance conviviale, leurs familles de Castres ou Rodez et les sympathiques gîtes du Camboussel où ils aiment se ressourcer entre les spéciales. C'est cette année en vainqueurs qu'ils vont repartir de Brassac au terme d'un final accroché qui les a vus triompher d'une belle bagarre lors de la dernière journée. Samedi soir, c'est en effet Anthony Puppo sur sa Skoda Fabia qui occupait la première place au classement général, mais la boucle de Jaladieu allait voir Christophe Sichi sur Peugeot 207 s'emparer de la première place. Même si c'est Jordan Berfa qui réalisait le meilleur chrono sur les 25 km, Sichi distançait le niçois en tête la veille de 19 s, 5 s puis 10 s sur les trois spéciales dominicales pour remporter l'épreuve. Très sportifs, les aveyronnais qui avaient envoyé des émissaires constater la météo sur les hauteurs, renseignaient même leurs adversaires directs sur l'état de la route, Anthony Puppo les complimentait d'ailleurs sur le podium pour cet esprit bien à l'image de ce rallye qui sait garder un visage humain ! Associés dans leur garage de Marcillac Vallon et inséparables sur les rallyes, Christophe et Jérôme Sichi conquièrent ainsi leur sixième titre. Ils sont ravis d'apprivoiser peu à peu cette Peugeot 207 S2000 que leur a cédé leur ami Cyril Lignac admirablement bien préparée par l'équipe Barroso sport et bichonnée par leur assistance. Au niveau des locaux, c'est Yoan Mégias qui fait le meilleur temps, chez les filles, Loriane Forgues et Estelle Lacalle obtiennent une superbe 24ème place ! Lors de la remise des prix, le président Benazech remerciait l'ensemble des participants, sponsors riverains, élus, les maires de Brassac et de Fontrieu ainsi que le député Folliot rendaient hommage aux bénévoles et officiels de l'Ecurie val d'Agout de l'Asa du vignoble tarnais. Cette épreuve aura donc été une belle réussite sportive et populaire avec beaucoup de monde dans la montagne durant deux jours et du spectacle au rendez-vous jusqu'au bout.
Sichi devance Puppo et Berfa, Chivaydel et Cardenas sont 4ème et 5ème.
 

Benjamin Cardenas et Maxime Legroux au rallye du Val d'Agout

 
Ce weekend des 7 et 8 mai a eu lieu le rallye du Val d'Agoût à Brassac. Benjamin Cardenas et son copilote Maxime Legroux y portaient le n°6. Lors de la 1re spéciale la 306 a été victime d'une crevaison Benjamin et Maxime perdent alors presque une minute et terminent la spéciale à la 35e place.  Il en faudra d'avantage à cet équipage pour être déstabilisé. Ils décrochent le 2e temps dans l'es2 et remontent dans le top 10. Deuxième temps également dans l'es4 et ils terminent la 1re journée à la 4e place au classement général.

La journée du dimanche s'annonçait pluvieuse. Au fil des spéciales Benjamin et Maxime se rapprochent du trio de tête en réalisant à nouveau un 2e temps dans l'es5. Mais la pluie bien présente a ralenti l'équipage  faisant perdre de précieuses secondes. L'équipage attaquera la dernière spéciale à la 5e place du classement général et y restera pour le classement final. Benjamin et Maxime terminent 2es de classe, 2es de groupe et 5es au classement général.
Rendez-vous au rallye du printemps le 15 mai à Clermont-l'Hérault.
 

Plus de 80 équipages pour les 35 ans du Rallye

Trente-cinq bougies sous le capot ! Depuis 1978 avec la création de l'Ecurie Val d'Agout, l'organisation du Gymkhana l'année suivante, le premier rallye en 1981, la coupe Renault élue meilleur rallye en 88 ou la coupe Saxo Citroën remportée par un certain Sébastien Loeb en 99, le Val d'Agout a bien grandi ! La 35ème édition du Rallye Val d'Agout se déroulera donc samedi 7 et dimanche 8 mai avec 129 km d'épreuves sur les superbes routes du pays brassagais. Les pilotes auront pu reconnaitre les tracés inchangés des 3 spéciales à 4 reprises et ils devraient être fins prêts pour le jour J. Samedi, le premier départ est donné sur la spéciale de Baffignac avec un premier top à 14 h 33, puis rendez-vous sur la spéciale du Viala à 15 h 16, à nouveau celle de Baffignac à 17 h 04 puis Le Viala à 17 h 47. Au terme de ces 4 spéciales on devrait y voir un peu plus clair sur les prétendants au podium. Jean-Michel Da Cunha, le vainqueur de l'an passé ne sera, hélas, pas présent suite à sa violente sortie de Route au Rallye du Quercy le week-end dernier. Pour lui succéder, quelques 80 concurrents devront en découdre avec, en guise de favori, Jordan Berfa de Mazamet membre de l'équipe Peugeot. Au niveau des locaux, une dizaine d'équipages seront au départ et feront vibrer leurs supporteurs. Tout ce beau monde se retrouvera le dimanche du côté de Jaladieu pour les trois dernières spéciales avec 25 km à parcourir dans les jolis sous-bois. Les départs seront donnés à 9 h 18, 11 h 31 et 13 h 44. Pour accéder aux différentes zones réservées aux spectateurs, balisées en vert, que le public devra obligatoirement respecter, il faudra prendre direction Sablayrolles depuis Fontrieu ou Ferrières depuis Brassac pour la spéciale Baffignac. Pour la spéciale du Viala, on pourra accéder aux zones par Cambounès, Le Rialet, Anglès ou Le Bez. Enfin, le dimanche, on pourra admirer les bolides sur la spéciale de Jaladieu en arrivant depuis La Salvetat, Lacaune ou Brassac (par Lagrange ou La Borie Blanque). Pour être complet, ajoutons que les vérifications techniques auront lieu samedi matin au château de la marquise et la remise des prix dimanche à 17 h 30 à la salle des sports.
 
 

Les deux étudiants en route pour le 4 L Trophy

Le Brassagais Pierre Raynaud et son copain Hadrien Serougne vont participer au 4L Trophy (équipage N°4). Du 18 au 28 février, l'aventure les mènera jusqu'à Marrakech avec un départ de Biarritz. Les deux premiers jours seront consacrés à la traversée de l'Espagne pour rejoindre Algeciras, via Salamanque. Après la traversée de la Méditerranée, les choses sérieuses commenceront sur les pistes du désert où il sera parfois nécessaire de sortir les plaques de désensablage.
Ce sont 1 500 équipages qui participent à ce raid qui, en plus de la compétition, revendique une démarche solidaire et écocitoyenne. Plusieurs associations sont partenaires et les équipages emportent dans leurs bagages des affaires scolaires et des équipements sportifs à destination des enfants du désert. Avec un budget de presque 8 000 €, Pierre et Hadrien ont dû batailler dur pour trouver des sponsors, la solidarité villageoise a été primordiale avec des partenaires locaux comme les transports Maury, le Grand Café, le Bricolage du Sidobre, Bertrand Matériaux, l'Ecurie Val d'Agout ou 100 % radio qui ont joué le jeu. Mais il y a eu aussi beaucoup d'entraide pour arriver à se préparer au mieux, le garage Bardou a prêté son savoir-faire, une vingtaine de voitures partiront ensemble de Toulouse et la traversée de la péninsule ibérique se fera en convoi !
Avec une 4 L récupérée dans un sale état au fond d'un jardin, Pierre et Hadrien ont travaillé dur pour la remettre en état, le châssis et le moteur ont été, entre autres, refaits à neuf et l'entraînement s'est fait dans les plantations du pays brassagais, un terrain bien différent des dunes africaines au cœur desquelles il faudra s'orienter à la carte et à la boussole !
Après 6 000 km sans GPS, 60 tonnes de matériel scolaire livrées, les deux copains rejoindront leur école d'ingénieur du génie civil de Toulouse où ils se sont rencontrés la tête pleine de souvenirs !
Il sera possible de les suivre de les encourager et d'aimer leur page Facebook : Pierre et Hadrien - Equipage 4 - 4L Trophy 2016.
 

Le sport automobile tarnais réuni

C'est le président de l'Associtaion de Sport Automobile du vignoble tarnais Alain Mary qui ouvrait l'assemblée générale en présence des vice-présidents Michel Bénazech, Patrice Marty et Hervé Ruffat, de la secrétaire Colette Bellegarde, de la trésorière Myriam Bertrand-Puech et de Marcel Cabrol responsable des officiels. Il présentait tout d'abord la structure qui regroupe en son sein plusieurs associations automobiles : l'Ecurie Val d'Agout, Auto-Sport Passion de Graulhet et son président Christian Géromin, l'Ecurie du Sidobre chère à Marcel Cabrol, l'Auto-Cross Salvagnacois avec Jean-Pierre Julia, l'Ecurie des deux rives avec Eric Laurens. Il passait ensuite la parole au maire de Brassac qui souhaitait la bienvenue aux représentants des différentes associations tarnaises de sport automobile, le président brassagais Bénazech expliquait quant à lui aux visiteurs qu'ils se trouvaient ici-même au cœur du site du château de la marquise, centre névralgique de l'organisation du Val d'Agout, il donnait d'ailleurs rendez-vous à tous les 7 et 8 mai prochains pour la 35ème édition. L'assemblée générale proprement dite pouvait ensuite débuter, le bilan annuel est très positif avec en février la formation des commissaires à Graulhet, au printemps le 34ème Rallye Val d'Agout à Brassac, fin mai le rallye régional du Val Dadou, en juin le Rallye du Sidobre, au mois d'août le 4ème 2CV Cross du pays Salvagnacois, à l'automnne la première course de côte de la courbe et enfin, fin octobre le 30ème Rallye National des Côtes du Tarn.
Même si le nombre d'engagés dans les différentes épreuves est en baisse l'engouement ne faiblit pas et la bonne santé de l'ASA du vignoble tarnais le prouve. Une remise des trophées a précédé le vin d'honneur et la soirée s'est terminée par un repas au cours duquel la saison à venir à, bien entendu, alimenté les conversations !
 

Du beau monde au 34e rallye du Val d'Agout

Le 34e rallye du Val d'Agout comptant pour la Coupe de France des rallyes s'élance à partir de ce samedi 9 mai avec, comme c'est le cas depuis quelques années, une belle brochette d'équipages qui vont tenter de succéder au palmarès à Philippe Corneau et Grégoire Samuel, victorieux l'an passé.
Le parcours de l'épreuve reste identique à 2014, si ce n'est une légère modification pour les spéciales 5, 6 et 7 du dimanche, qui s'élanceront sur 25 km à 9 h 18, 11 h 31 et 13 h 44 deBrassac, en direction de Jaladieu. La veille, les spéciales 1 et 3, de Ferrières à Cadoul, prendront leur départ à 14 h 33 et à 17 h 04 sur 11 km, tandis que les spéciales 2 et 4 verront les bolides s'affronter à 15 h 16 et à 17 h 47, entre Le Bez et Belfort via Le Viala, sur 16 km. Parmi les prétendants au podium, il faut citer Jean-Michel Da Cunha, triple vainqueur à Brassac ; les frères Sichi ou Lionel Espinasse, mais aussi Patrick Benne, de l'écurie de la Montagne Noire. Question «paillettes», il se murmure qu'un certain Cyril Lignac pourrait participer à l'épreuve au sein d'une voiture aveyronnaise ! Du côté des équipages locaux, même si plusieurs binômes ont manqué de temps pour préparer leurs voitures, Bastien Cabrol et Ludwig Ramos, Geoffroy Bénazech et Lionel Rouanet, Aurélien Berger et François Petiot, Aurélien Cavaillès et Florian Condamine ou Yoan Mégias tenteront de faire vibrer leurs supporters. Comme chaque année, la plus grande prudence est recommandée au public, qui devra impérativement respecter les zones matérialisées par un balisage vert. Les zones rouges sont, quant à elles, strictement interdites aux spectateurs. À noter qu'à partir du moment où la voiture «bleu blanc rouge» est passée, il est totalement interdit de circuler sur le parcours. Les organisateurs rappellent que c'est grâce au public que les rallyes existent mais que c'est aussi grâce au respect des consignes qu'ils pourront continuer à profiter de ce spectacle ailleurs que sur des circuits !
 

Un podium pour le Team rage racing au rallye du Val d'Agout

Après avoir montré des signes très encourageants depuis le début de la saison, l'équipage du Team Rage Racing Patrick Benne et Rudy Galinier les ont concrétisés par un podium lors de la 34eme édition du Rallye Val d'Agout 2015.
Sur les routes tracées idéalement pour la pratique du rallye, qui ont vu par le passé la 1ère victoire d'un certain Sébastien Loeb, Patrick et Rudy ont dominé de main de maître la catégorie R3 et ont accédé à une magnifique 3ème place au général après 132 kilomètres palpitants.
Samedi, dans la 1ère spéciale, Patrick s'élançait plutôt prudemment, il terminait 6ème au général. Mais dès les 2 spéciales suivantes, l'équipage de la Citroën DS3 retrouvait son sens de l'attaque en «claquant» par 2 fois un 3ème temps scratch. Il réalisait un second temps dans la dernière épreuve concluant cette journée de samedi, à la 3ème place au général.
Dimanche, dans une spéciale fantastique de 25 kilomètres sous une chaleur digne d'un mois de juillet, Patrick et Rudy s'élançaient avec l'énorme envie de la 2ème place détenue par leur ami Jérôme Berfa. Parti à l'attaque, l'équipage perdait sa 3eme place à la suite d'un «tout droit» le pénalisant d'une vingtaine de secondes.
Sur les 2 dernières épreuves chronométrées, avec une maîtrise bien calculée, les sociétaires de l'écurie Montagne Noire récupéraient leur place sur le podium pour rentrer à Brassac très heureux : 3ème au général, 1er de groupe et de classe R3 derrière le vainqueur Jean Michel Da Cunha et à 12 secondes d'un excellent 2eme Jean Laurent Chivaydel.
Ce rallye s'est déroulé dans une ambiance conviviale avec les autres concurrents. L'équipage remercie son assistance pour leur implication et leur bonne humeur. Place maintenant à une révision pour la belle DS3 et l'équipage prendra la route de Saint Céré dans le Lot en juin, pour découvrir le rallye des 3 châteaux .
 
 

ARTICLE PARU DANS LA DEPECHE DU MIDI DU 28 MARS 2015 :

C'est avec beaucoup de ferveur que les membres de l'écurie Val-d'Agout s'affairent à l'organisation du 34e rallye, qui se déroulera les 9 et 10 mai. Cette année, une légère modification de la spéciale du dimanche verra les pilotes emprunter la route qui monte vers la Raviège, direction Lamontélarié, puis le village de Jaladieu et l'arrivée quelques kilomètres plus loin, à Bourguet. Les spéciales du samedi de Baffignac et du Viala restent inchangées. Les organisateurs rappellent que les reconnaissances autorisées se dérouleront les 1er, 2, 3 et 8 mai. Ils recommandent la plus grande prudence aux spectateurs qui doivent se positionner dans les zones «public» mises à disposition et respecter les consignes des commissaires de routes. L'écurie Val-d'Agout donne rendez-vous aux amoureux du sport automobile sur les belles routes montagnoles, celles-là même où Sébastien Loeb a signé sa première victoire au scratch !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Siège Social: Ecurie Val d'Agout, L'ETAPE DU VIEUX PONT, 2, allée du Château, 81260 BRASSAC, Tél. 09.73.69.30.87